« En concert, il fait corps avec son instrument. Au point que lorsqu’il fait sonner l’instrument, c’est comme si le chant de l’accordéon délivrait le souffle de sa propre voix. Instrument musette, instrument orchestral, surtout accordéon expérimental.
L’accordéon renaît grâce aux interprètes de la trempe de Bruno Maurice. »  Resmusica, 2005.

bruno maurice

 

Accordéoniste, compositeur, improvisateur, Bruno Maurice parcourt le monde en solo ou accompagné de ses diverses formations.

Il commence l'apprentissage de l'accordéon à l'âge de 6 ans.
Après des études de musicologie à l'Université Tours (CAPES), il effectue des séjours réguliers pendant 3 ans à l’Académie de musique Tchaïkovski de Kiev auprès du maître Vladimir Vladimirevich Besfamilnov. 
Prix du Président de la République, grand prix d’interprétation de la SACEM,  prix soliste international à Florence, lauréat des Coupes Mondiales de Stockholm, diplômé du concours international de Klingenthal, 1er prix international de musique de chambre à Saint-Etienne.
En 2014, Bruno Maurice crée « inSpir’», son propre label de disques, et réalise son quatrième disque solo, "Mitango".
Soliste, il se produit en récital mais aussi au sein de ses différentes formations, avec "man on the road" (musiques improvisées avec Jacques Di Donato et André Minvielle), le Trio Miyazaki (musiques du monde). Acteur de la création contemporaine, il rejoint les ensembles Ars Nova, 2E2M, Proxima Centauri, Laboryntus, collabore avec les compositeurs Bernard Cavanna, Jean-Yves Bosseur, François Rossé, Etienne Rolin, Oscar Strasnoy, Martin Matalon.
Improvisateur mais aussi compositeur, Bruno écrit et créé en 2007 « Cri de Lame», son propre concerto pour accordéon avec les « Symphonistes d’Aquitaine », repris en avril 2011 à Taiwan à l’invitation de l’orchestre national symphonique de Taipei.
Invité en Chine par le professeur Cao Xiaoqing, il est le premier accordéoniste français à se produire en récital au conservatoire central de Pékin où il dirige des masterclass, en avril 2011. En 2013, à la demande des Symphonistes d’Aquitaine et de l’orchestre régional de l’Ile de la Réunion, il crée avec Jacques Di Donato son double concerto "Turbulences", pour clarinette et accordéon.
Bruno joue deux instruments uniques au monde, bayans de la série « Appassionata », fameux chefs d’œuvres de lutherie signés Vassili Artiemovitch Koltchin (1918-1998)

Bruno Maurice enseigne au Pôle d'Enseignement Supérieur de Musique de Bordeaux, au Conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux et à l’Académie-Festival des Arcs.

 

 

ija